Faire un tour du monde zéro déchet

voyage zéro déchet

Salut à tous ! Dans cet article, nous allons aborder un aspect important de notre voyage : notre défi  tour du monde zéro déchet. Comme vous avez pu le lire dans la présentation de notre projet de tour du monde, nous souhaitons limiter notre impact écologique tout au long de cette aventure. Mais du coup, quelles seront nos astuces ?

Une trousse de toilette zéro déchet

C’est sans doute la partie qui peut paraître la plus compliquée à aménager : nous sommes souvent habitués à utiliser des produits jetables, avec de nombreux emballages et non réutilisables. Du coup, nous adoptons un mot d’ordre : ne garder que l’essentiel (en plus, ce sera moins lourd à porter !).

  • Un savon de Marseille : Ou plutôt deux, car nous garderons un pour la lessive et un comme savon. Très connu dans le milieu des « backpackers » pour ses utilisations variées, le savon de Marseille est 100% biodégradable, et ce n’est pas sa seule qualité. Fabriqué à partir d’huile d’olive vierge bio, on peut l’utiliser de plein de manières différentes telles qu’en savon pour le corps, en mousse de rasage et après-rasage, pour la lessive et la vaisselle, etc. De plus, un savon de 300 g permet de se laver pendant plusieurs mois, et il se conserve très bien ! Nous prendrons celui de La savonnerie du midi, l’une des uniques marques qui propose du vrai savon de Marseille.
  • Deux lingettes lavables : Nous visiterons des régions du monde où l’accès à l’eau courante ne sera pas forcément possible, et il faut bien trouver une solution pour se laver malgré tout ! Nous opterons pour deux lingettes en coton bio, carrées, de dimension 23×23 cm, de la marque Popolini.
  • Deux lingettes démaquillantes lavables : De la marque Lamazuna, elles démaquillent simplement avec un peu d’eau, et sont réutilisables plus de 300 fois ! Elles se lavent avec de l’eau et du savon, et on peut les faire bouillir pour qu’elles retrouvent toute leur jeunesse !
  • Du dentifrice solide : De la marque Les savons de Joya, ce dentifrice solide à la menthe est 100% naturel, vegan, et est proposé dans sa boîte métallique, qui ne rouille pas.
  • Du shampoing solide : Même si le savon de Marseille peut servir à se laver les cheveux, nous optons pour un shampoing solide à part entière afin d’avoir toujours le poil soyeux et brillant 😉 Nous opterons pour celui de la même marque que le dentifrice.
  • Du déodorant solide : De la même marque que les deux produits cités ci-dessus, il se présente sous forme de stick et dure plusieurs mois.
  • Une cup : Elle est désormais bien connue, très facile d’utilisation, lavable, réutilisable et économique, et remplace les tampons en coton chimique. Selon certaines études, une femme utilise en moyenne entre 10 000 et 15 000 produits menstruels dans sa vie ! Avec la cup, c’est seulement 1 à 3. Avant chaque cycle, il est recommandé de la stériliser. Après introduction, la cup s’adapte parfaitement grâce à sa forme et à sa souplesse, donc pas de raisons de craindre les fuites. De plus, elle peut se garder jusqu’à 12 heures. A son retrait, rincer à l’eau froide ou chaude, vous pouvez également la laver avec un savon doux et non parfumé. Je pense la compléter avec une serviette hygiénique lavable pour la nuit, de la marque Dans ma culotte.
  • Un rasoir de sureté : C’est un rasoir « à l’ancienne », qui ne se jette pas et dont la lame dure très longtemps.

Pour ranger les savons, nous opterons pour des petits sacs en tissus.

trousse de toilette zéro déchet

Voyager en mode zéro déchet

N’emporter que des produits réutilisables est le premier pas pour ne rien laisser derrière soi, mais la partie la plus difficile de ce défi sera de ne générer que le minimum de déchets une fois en route. Du coup, nous opterons pour des sacs en tissu de chez Greenweez pour remplacer les divers sacs en plastique donnés en route; mais aussi pour mettre notre linge sale jusqu’au prochain lavage; et enfin pour deux gourdes filtrantes, ce qui nous sera bien utile pour ne pas porter des litres et des litres d’eau !

Et vous, avez-vous de bons conseils pour faire un tour du monde zéro déchet ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *