Chiang Rai – Fin de voyage en Thaïlande

Chiang Rai

Nous avons terminé notre boucle de Mae Hong Son par la visite du temple Pha Lat, sur la colline qui donne vue sur Chiang Mai. Le temple est caché dans un écrin de verdure, et est traversé par une cascade en saison des pluies, nous avons adoré l’endroit.

Très vite, l’heure de rendre la voiture est arrivée : tout s’est passé à merveille, et l’expérience a été à 100% positive pour nous ! Nous avons rejoint notre hôtel pour la nuit, tenu par une Thaï adorable, et avons filé dans le bus pour Chiang Rai le lendemain.

Après 4 heures de trajet, nous découvrons une ville plutôt désertique, et qui manque de charme. Il n’y a pas grand-chose à faire ici ! Heureusement, notre auberge de jeunesse est très jolie, et nous avons opté pour une chambre triple pour terminer le voyage tous ensemble. Nous passons la soirée au night market et nous régalons de plats Thaï, avec d’autres voyageurs rencontrés en chemin. Ces moments sont joyeux, mais je me sens triste aussi car la fin approche doucement.

Le lendemain, nous dédions notre journée à la visite du temple Blanc, l’attrait principal de la ville. La construction du temple a débuté en 1997, mais celui-ci ne sera terminé qu’en 2070 ! Ce temple est unique car entièrement blanc et incrusté de miroirs, mais aussi car il abrite de nombreux clins d’œil à la culture pop : aliens, Michael Jackson, Harry Potter, Pokémon… Tout un programme !

White temple chiang rai

A notre arrivée, nous sommes impressionnés par la beauté des lieux : de loin, le temple est vraiment très blanc, brillant, c’est superbe. De près, en revanche… des sculptures terrifiantes se dressent de partout, ce n’est pas très rassurant ! Nous restons un très long moment sur les lieux pour bien en profiter, mais aussi parce qu’il n’y a pas grand-chose d’autre à faire.

Finalement, nous repartons vers la route pour prendre un bus public. Le temps passe… mais aucun ne vient. Heureusement, un Thaï nous arrête et nous propose, pour un tarif concurrentiel bien sûr, de nous amener au centre-ville. Des voyageuses montent avec nous, et nous voilà à 7 dans une voiture 5 places ! Finalement, c’est plus confortable que le bus.

Nous passons cette dernière soirée dans un restaurant italien (excellent !), puis au night market.

Le 27, nous nous levons doucement pour aller au marché. Véro achète quelques piments et gingembre, nous nous promenons un peu, puis allons récupérer son sac avant d’aller manger. On mange dans une gargote chinoise où l’on avait déjà mangé, on passe du temps ensemble, puis on appelle un Grab pour nous amener à l’aéroport.

Moments de voyage

C’est dans ces moments que l’éloignement est le plus difficile : les aurevoirs, la sensation de vide et d’abandon, la joie de s’être retrouvés et des moments passés… La tornade émotionnelle est forte. Maintenant, d’autres aventures nous attendent : d’autres pays, d’autres personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *