Sukhothai

Sukhothai

13 Février 2020 : Sukhothai, un parc historique bien agréable

Après une journée dédiée au transport (6 heures de bus tout de même, mais dans des conditions encore jamais vues : bus VIP, avec repas inclus et confort maximal !), nous arrivons dans l’ancienne ville de Sukhothai.

Ce matin, on se lève tranquillement et on profite du petit-déjeuner de l’hôtel. Quel plaisir de ne pas avoir à chasser son repas de bon matin ! On file ensuite louer des vélos (1€ par jour et par personne), et on entre dans le parc historique de la ville. Sukhothai est la première capitale du Siam, fondée en 1238 et mettant fin au règne khmer d’Angkor Wat. Elle est célèbre pour son art et ses temples, qui ont rayonné dans tout l’empire.

Nous sommes positivement surpris par l’aspect du parc : ici, scooters et voitures sont interdits, nous sommes donc en sécurité et tranquilles sur nos vélos. De nombreux plans d’eau et arbres touffus jalonnent l’endroit, c’est beau et apaisant. D’ailleurs, il n’y a quasiment personne, alors que la ville est normalement assez touristique. La chaleur (38 degrés annoncés), le virus, ou simplement un manque d’attrait pour la culture ? On ne sait pas trop, mais cela nous arrange : depuis le début de notre voyage, nous ne croisons quasiment aucun touriste. C’est parfait comme cela !

Sukhothai

Nous visitons les différents temples, contemplons les statues, nous reposons aux abords des lacs artificiels… Le parc a vraiment beaucoup de charme. Aux alentours de midi, nous voilà complètement seuls. Nous en profitons pour nous rendre dans les deux temples les mieux conservés de la cité, et je tombe sous le charme de Wat Si Sawai, un temple aux allures d’Angkor Wat, à l’ombre de grands arbres aux racines entrelacés.

Dans le dernier temple, le plus grand de l’ancienne cité, nous avons la chance d’assister à un joli spectacle : un homme joue d’un instrument traditionnel, en plein cœur des ruines. Cela donne de belles photos et un beau moment de recueillement.

Nous décidons de manger un morceau avant de continuer les visites. Nous nous arrêtons dans un petit restaurant à deux pas de notre guesthouse, où nous nous régalons. Rassasiés, nous repartons vers le nord de la ville, pour contempler les temples en-dehors de l’enceinte de la ville. Les distances sont moins grandes que ce que l’on pensait, et ce n’est pas fatiguant car les routes sont très plates. Cool !

Nous décidons de ne pas entrer dans l’enceinte des temples car l’entrée est très onéreuse, et profitons de notre promenade à vélo. Il n’y a tellement personne qu’on se demande par moment s’il n’est pas arrivé quelque chose ! Nous sommes ravis de notre journée, que nous clôturons par une boisson bien fraîche et un bon repas.

14 Février 2020 : 6 mois de voyage !

Ce matin, nous nous levons avec le même programme que la veille : visite des temples à vélo. C’est aussi une journée un peu spéciale : nous fêtons nos 6 mois de voyage aujourd’hui ! Cela passe tellement vite…

Nous louons de nouveau des vélos et partons à l’ouest de la ville pour découvrir la dernière partie de la ville ancienne, à 4kms d’ici. Il fait encore très chaud, et nous sommes les seuls à pédaler. Le paysage est désertique, mais nous apprécions la balade. Nous visitons les temples de la zone, situés dans la forêt. Il faut à chaque fois grimper des petites collines, et l’exercice n’est pas facile.

Temples

Les temples de cette zone sont en moins bon état, et l’ambiance est ici irréelle. Nous ne croisons personne, et l’ambiance est post-apocalyptique : paysage aride, fermes envahies de corbeaux, cabanes vidées de leurs habitants… On se croirait dans un épisode de Walking Dead ! C’est vraiment chouette.

Nous ressortons du parc pour manger un bout, et retrouvons la civilisation par la même occasion. Le reste de l’après-midi est consacrée à la visite d’un temple en fonctionnement, et nous nous occupons à nourrir les très nombreux poissons chats. Ils sont énormes, voraces, et on n’a pas du tout envie de tomber dans l’eau vaseuse.

Finalement, nous rentrons jouer un peu aux jeux de société, puis nous repartons manger (et oui !). Demain, nous partons pour Chiang Mai !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *