Notre traversée de la Russie en Transsibérien : vous saurez tout !

Transsibérien Russie

La première étape de notre tour du monde, c’est la Russie, et plus précisément la ville de Saint-Pétersbourg. Il aurait été dommage de se cantonner aux deux villes les plus connues de la Russie, Moscou et Saint-Pétersbourg, alors nous avons fait le choix de visiter ce pays en profondeur, et en nous déplaçant comme les Russes : en empruntant la si connue ligne du Transsibérien !

Mais au fait, le Transsibérien, qu’est-ce que c’est ? Un train d’époque, luxueux ? Pas du tout ! Allez, on vous embarque.

Le Transsibérien, qu’est-ce c’est ?

Contrairement à ce que l’on pense, le Transsibérien n’est en fait pas un train. Stupeur dans la foule, je sais, nous aussi nous avons été surpris ! En fait, ce que l’on appelle Transsibérien est la voie ferrée qui traverse la Russie, de Moscou à Vladivostok, soit 7 fuseaux horaires différents (il y en a 24 dans le monde, pour vous faire une idée).

Il existe également le Transmongolien, qui relie Moscou à Pékin en passant par la Mongolie, et le Transmandchourien, qui relie les mêmes villes en évitant la Mongolie.

Parce-qu’une image vaut mille mots, voici une petite illustration :

Carte du transsibérien

Ainsi, on ne peut pas acheter un ticket de train « Transsibérien », et monter et descendre à l’envie, comme pour un Paris-Marseille, si vous voulez vous arrêter à Lyon, il faudra acheter Paris-Lyon, puis Lyon-Marseille !

L’itinéraire de notre voyage en Transsibérien

Comme nous voyagerons en Russie de Mi-Août à Mi-Septembre, qui correspond à la période où les trains sont le plus bondés, car les Russes empruntent beaucoup ce mode de transport ; nous avons dû définir à l’avance les villes que nous souhaitions visiter pour pouvoir prendre nos billets de train en anticipé, et être sûrs d’avoir une place en 3è classe, moins chère et plus authentique.

Après de nombreuses recherches, nous avons sélectionné les villes suivantes :
Saint-Pétersbourg, pour sa renommée, ses beaux monuments
Moscou, pour sa place rouge et son kremlin
Kazan, pour ses superbes mosquées et sa douceur de vivre
Yekaterimbourg, car c’est la « frontière » entre Europe et Asie
Krasnoyarsk (à tes souhaits), pour sa magnifique réserve naturelle
Irkoutsk, pour aller voir le lac Baïkal
Ulan-Ude, pour passer en Mongolie en bus

Cela représente un trajet de 91 heures de train, soit presque 4 jours mis bout à bout ! C’est Cyril qui va être content ! Notre portion de train la plus longue sera celle entre Yekaterimbourg et Krasnoyarsk, avec pas moins de 35 heures de train d’un seul coup.
En tout, nous allons traverser 5 fuseaux horaires, et parcourir 5 906 kms à bord du Transsibérien !

Platskart, 3ème classe, à quoi ça ressemble, l’intérieur du train ?

On va peut-être vous décevoir, mais qui dit voyage au long cours, dit petit budget (en tout cas, pour nous 😉 ). Du coup, le Transsibérien, ça ne ressemblera pas trop à ça :

Transsibérien de luxe

Mais plutôt à ça :

3ème classe Transsibérien

Eh oui, nous allons voyager en 3ème classe, autrement dit, la platskart. Il faut savoir que dans les trains, il existe 3 classes : la 1ère, qui consiste en une cabine privative de 2 couchettes, la 2ème, qui consiste en une cabine de 4 couchettes, donc à partager avec d’autres personnes si vous êtes seul ou deux ; et la 3ème classe, qui s’apparente à un dortoir ouvert, avec pas moins de 54 couchettes par voiture !
Vous l’aurez compris, c’est l’option que nous avons choisie : les prix sont beaucoup moins élevés, et les possibilités de rencontres, décuplées !

Et l’hygiène dans tout ça ? Hauts les cœurs, les trains Transsibériens ne disposent pas de douche, mais seulement d’un petit toilette avec lavabo par voiture, ce sera donc une toilette de chat pour nous !

Qu’emporter pour un voyage en Transsibérien ?

Lorsque l’on voyage à bord du Transsibérien, il vaut mieux prévoir à manger et à boire à l’avance, car le restaurant à bord est réputé cher et pas top, et les arrêts sont trop courts pour se permettre d’aller faire un saut aux supérettes du coin.

A certains arrêts, des vendeurs ambulants proposent des spécialités, mais nous emmènerons tout de même des plats secs (type nouilles instantanées), au cas où.

Samovar

Chaque wagon dispose de son Samovar, une espèce de bouilloire gigantesque avec de l’eau bouillante à volonté, idéale pour un thé ou… des nouilles (oui, ou de la soupe). D’ailleurs, pas besoin d’emmener une tasse, votre Provodnista (chef de wagon) vous en prêtera une gratuitement !

Sinon, nous emporterons un jeu de cartes, afin de passer le temps, et pourquoi pas partager une partie avec nos amis Russes !

Comment acheter ses billets de train ?

Auparavant, il était très compliqué d’acheter ses billets de train à l’avance, car le site dédié était uniquement en Russe. Il restait la solution de passer par une agence, qui se prenait une généreuse commission ; ou d’acheter ses billets directement à la gare, avec les soucis de communication qui vont avec, et le risque de ne pas avoir les places/le train voulus.

Heureusement, le site officiel pour acheter ses billets est désormais traduit en Anglais également, ce qui se révèle trèèèès pratique ! Voici le lien : https://pass.rzd.ru/main-pass/public/en. Attention : les autres sites proposant des billets de train en Russie prennent une commission d’environ 20% !

La vente des billets ouvre 90 jours avant la date du trajet, il ne vous sera pas possible d’acheter vos billets plus tôt que cela. Pour autant, si vous comptez prendre le Transsibérien en été, nous vous conseillons de prendre vos billets bien à l’avance pour ne pas vous retrouver coincés en 1ère ou 2ème classe !

Dernier conseil, lorsque vous choisissez vos places, évitez les places couloirs, et les places proches des toilettes (celles en bas, à droite et à gauche sur le schéma) :

Places Transsibérien

De notre côté, nous avons privilégié les places en carré, au centre, avec une couchette en haut, et une couchette en bas : il est d’usage que le possesseur de la couchette du haut descende sur la couchette du bas en journée pour s’asseoir, manger, et profiter de la table. En ayant une de chaque, nous ne serons pas embêtés !

Combien ça coûte, un voyage en Transsibérien ?

Je te vois venir, Jean-Michel Ragondin ! Je ne veux pas étaler de fausse vérité, car le prix des billets de train dépend de la portion choisie, mais aussi de la saison à laquelle vous choisirez de voyager, ou encore de la rapidité du train.

Voici le prix que nous avons payé, pour des trajets la plupart du temps sans draps (vous pouvez les rajouter pour 5€ par trajet pour 2 environ, nous les avons pris uniquement pour les trajets de plus de 15h), de mi-Août à mi-Septembre, pour 2 personnes :
Saint-Pétersbourg – Moscou : trajet en « TGV », places assises, durée de 4h : 59€
Moscou – Kazan : trajet en platskart, durée de 12h : 73€
Kazan – Yekaterimbourg : trajet en platskart, durée de 14h : 58€
Yekaterimbourg – Krasnoyarsk : trajet en platskart, durée de 35h : 118€
Krasnoyarsk – Irkoutsk : trajet en platskart, durée de 18h : 63€
Irkoutsk – Ulan-Ude : trajet en platskart, durée de 8h : 33€

Cela représente donc un total de 404€ pour 2 personnes !

Et voilà, nous espérons que vous aurez appris certaines choses sur le Transsibérien et sur le trajet qui nous attend ! Si vous avez des questions, ou un petit mot, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire, on se fera un plaisir d’y répondre !

4 commentaires

  1. Hello les amoureux !
    Tout d’abord bravo pour ce site !
    J’envisage un voyage en transibérien au mois d’octobre avec un itinéraire similaire au vôtre.
    Ça m’intéresse de savoir si vous avez déjà réservé tous vos billets et combien de temps vous prévoyez de visite dans les différentes villes ?
    Merci 🙂

    1. Coucou !
      Merci beaucoup, c’est très gentil 🙂
      Oui, nous avons terminé les réservations, nous avons préféré réserver à l’avance car en été, les trains sont chargés, et avec un visa de 30 jours maximum, il vaut mieux ne pas se retrouver bloqués ! Je pense qu’en Octobre, tu peux les prendre au fur et à mesure.
      Alors le temps prévu dans les différentes villes :
      St Petersbourg => 5 jours
      Moscou => 4 jours
      Kazan => 3 jours
      Yekaterimbourg => 3 jours
      Krasnoyarsk => 3 jours
      irkutsk => 7 jours
      Ulan Ude => 1 jour

      J’espère que cela va t’aider !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *